FAKEDEX - Hydrothérapie du côlon

Si l’hydrothérapie, c’est-à-dire le fait d’utiliser de l’eau pour soigner est très ancienne, il faut la différencier de l’hydrothérapie du côlon, vantée par des célébrités et des naturopathes (1) . L’hydrothérapie du côlon part du principe que notre corps accumule de façon nocive des déchets dans les intestins ("autointoxication"), et qu’un lavement pourra venir purifier l’organisme.

Une séance d’hydrothérapie du côlon consiste à injecter, par le rectum, jusqu’à 3 litres d’eau à 37° dans le côlon (a), avant qu’un thérapeute sans formation médicale masse l’abdomen, puis aspire l’eau souillée. Montrer au participant le mélange résultant du lavage est un moyen utilisé pour suggérer l’efficacité de cette technique. Une séance coûte en moyenne 80 €, dure de 30 à 45 minutes et peut être renouvelée 3 jours d’affilée (2) , ou une à deux fois par semaine (dans des thérapies à long terme) (3) .

L’hydrothérapie du côlon est proposée en général par des cabinets de naturopathie ou des centres de "bien-être" pour traiter les troubles gastro-intestinaux, les insomnies, les allergies, l’obésité, la migraine, pour éliminer les toxines, pour prendre en charge différentes pathologies chroniques.

Si les lavements sont enseignés à l’université (sous le nom d’irrigation colique) pour traiter les constipations sévères et l’incontinence anale chronique de l’adulte, ou avant un examen ou une chirurgie, il n’existe en revanche pas de formation spécifique à l’hydrothérapie du côlon (b).

En ce qui concerne son efficacité, le principe d’autointoxication n’a aucun sens : le corps humain est tout à fait capable d’éliminer les déchets produits par l’organisme au travers de processus physiologiques divers, gérés par différents organes (reins, foie, poumons, peau, etc.)1. En outre, montrer au patient le résultat du lavage qui apparait teinté est un leurre, laissant penser que les "toxines" sont visibles à l’œil nu, ce qui jette un doute quant à la bonne foi de cette pratique.
Il n’existe aucune preuve clinique fiable que l’hydrothérapie du côlon procure un quelconque bénéfice (4). Une synthèse de la littérature de 2010 vient, en plus de confirmer cela, préciser qu’il existe de nombreux cas rapportés d’effets indésirables d’hydrothérapie du colon : perforation du colon, hyponatrémie aiguë, déséquilibre électrolytique, colite, voire septicémie (5) .

Pour résumer, l’hydrothérapie du côlon est une pratique de soin non conventionnelle sans efficacité prouvée, et pouvant avoir des effets indésirables graves.

Collectif FakeMed

a- Parfois agrémentée d’extraits de plante, de café, d’enzymes, etc.
b- Il existe à l’Université Bordeaux 2 un DU Pratique des soins en Hydrothérapie, à visée thermale.


1 -  www.fakemed.org/2019/01/fakedex-naturopathie.html
2 - Tel que proposé ici : http://www.centre-sophrene.fr/infocentre/colon-le-deroulement-de-la-consultation/
3 -  Hertel O. "L’hydrothérapie du côlon : un remède sans fondement", Sciences & Avenir, 2011 ; 768.
4 - Singh S. et Ernst E. "Hydrothérapie du côlon" in "Médecines douces, info ou intox ?", Cassini 2014.