FAKEDEX - Fleurs de Bach

Edward Bach est un homéopathe britannique qui a exercé dans le premier tiers du XXe siècle. S’intéressant aux états émotionnels du patient qui d’après lui avaient un impact direct sur sa santé physique, il a décidé, pour les guérir, d’utiliser des macérations alcooliques de plantes. Selon Bach, il existe 38 "élixirs" correspondant à autant de "sous-états psychologiques négatifs » qu’ils sont censés traiter (1) . L’administration se fait par des gouttes à placer sous la langue, ou à diluer dans une bouteille d’eau.

Les élixirs de Bach sont à différencier des huiles essentielles. Ils ne sont pas considérés comme des médicaments, mais comme des compléments alimentaires . La publicité (2) pour ces produits est interdite dans les pharmacies d’officines (3) .

L’utilisation médicale des élixirs floraux de Bach n’est enseignée spécifiquement dans aucune université de pharmacie ou de médecine, mais par des organismes privés comme le Centre Bach (4).
D’un point de vue théorique, Edward Bach ne s’appuie sur aucun élément factuel pour affirmer le fonctionnement de ses remèdes. Les principes de base reposent en effet sur des hypothèses guère fondées et simplement intuitives, voire magiques (5).

Concernant leur efficacité, aucune preuve n’a été apportée, aussi bien en ce qui concerne l’anxiété (6)(7) , les syndromes d’hyperactivité avec déficit de l’attention (8), ni dans aucune indication (9)(10).

Les traitements par les fleurs de Bach sont prônés par certains groupes sectaires (11).

L’utilisation des élixirs de fleurs de Bach ne s’appuie sur aucune base théorique solide, et ne montre aucune efficacité clinique au-delà de l’effet placebo.

Références :

1 -  Bach E. "Les douze guérisseurs et autres remèdes", 2011, The Bach Center, Royaume-Uni.
2-  JO Sénat du 10/09/2015, page 2132.
3 - JORF n°28 du 03/02/2004, page 2384.
4 -  https://www.bachcentre.com/fr/cours/index.php, consulté le 25/02/19.
5-   Monvoisin R. "Elixirs floraux de Bach : étude zététique", Annales Pharmaceutiques Françaises 2005 ; 63 (6) : 416-428.
6 -  Walach H. et coll. "Efficacy of Bach-flower remedies in test anxieté : a double-blind, placebo-controlled, randomized trial with partial crossover", J Anxiety Disord 2001 ; 15 (4) : 359-366.
7 -  Armstrong N.C. et Ernst E. "A randomized, double-blind, placebo-controlled trial of a Bach Flower remedy", Complementary Therapies in Nursing and Midwifery 2001 ; 7 (4) : 215-221.
8 - Thaler K. et coll. "Bach Flower Remedies for psychological problems and pain : a systematic review", BMC Complement altern Med 2009 ; 9 : 16.
9 -  Ernst E. " « Flower remedies » : a systematic review of the clinical evidence", Wien Klin Wochenschr 2002 ; 114 (23-24) : 963-966.
10 -  Ernst E. "Bach flower remedies : a systematic review of randomized clinical trials" Swiss Med Wkly 2010 : 140.
11 -  Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires "Rapport d’activité 2016 et premier semestre 2017", 2017 : 182 pages.