FAKEDEX - Yoga

Le yoga est à son origine une des doctrines de la philosophie indienne antique. Le terme « Yoga », qui vient du Sanskrit « Yuj » signifiant aussi bien « union », «joug » ou encore « méthode », est utilisé pour décrire une discipline philosophique, depuis les Upanishad tardives (400-200 av. JC).
 Le yoga a connu différents courants, avant d’arriver en Europe occidentale et en Amérique du Nord avec le retour des anciens colons au XXème siècle.
Le yoga décrit par Patanjali, auteur des Yoga Sutras est constitué de 8 branches aux dimensions tant physiques que spirituelles et a pour visée « Samadhi » qui est l’équivalent de l’Éveil chez les bouddhistes.  
Le yoga que nous connaissons aujourd’hui Occident est le hatha-yoga, pouvant être traduit en « yoga d’effort » qui s’appuie sur le maintien des postures, la respiration et la méditation. 
Le yoga est aujourd’hui devenu un objet commercial, souvent présenté dans un but de développement personnel ou de bien-être.
De nombreuses vertus sont attribuées au yoga : amincissement, digestion, souplesse, tonicité (1) , stress (2), amélioration de la qualité de vie au quotidien (3) . Du fait de son succès (on évalue aujourd’hui à 3 millions le nombre de gens qui pratiquent le yoga en France), il a été assez étudié, avec des niveaux de preuve très variés.


Concernant le yoga en soin de support de traitements de cancer, on a pu constater lors d’études randomisées en double-aveugle une amélioration du sommeil, de l’estime de soi, de la diminution de la sensation de fatigue (4) . Une autre synthèse, réalisée par Cochrane, dans le cadre de soins de support de traitements de cancers du sein, trouve les preuves de ces bénéfices (sommeil, qualité de vie, fatigue) modérées, et aussi efficaces que tout exercice physique (5).

Aucune preuve d’efficacité n’a pu être démontrée dans le traitement de l’épilepsie (6), dans l’amélioration de l’état de santé des patients après un accident vasculaire cérébral (AVC) (7) , dans les soins de support des traitements des hémopathies malignes (8) , sur la qualité des résultats scolaires 9) , dans la prise en charge de l’incontinence féminine (10).

Des preuves de qualité modérée ont été relevées dans l’amélioration de la qualité de vie et des symptômes des patients asthmatiques (11), dans l’amélioration fonctionnelle et la diminution de la douleur chez les patients atteints de lombalgies chroniques non-spécifiques 12) , dans l’amélioration des symptômes de schizophrénie (13)(14) , dans la réduction du tour de taille et la pression artérielle systolique chez les patients atteints d’un syndrome métabolique (15) , dans la prise en charge de la dépression sévère (16), dans la diminution du stress des soignants (17), dans l’amélioration de la fonction et la diminution de l’intensité des cervicalgies non-spécifiques (18).

Le yoga semble avoir une efficacité dans l’amélioration de la qualité de vie des patientes enceintes, tout comme quelconque activité physique (19).
Il est à noter que la plupart des études se font sur la pratique collective du yoga, à laquelle on peut attribuer des mécanismes psychiques (20).

A la vue du grand nombre d’études existant sur le yoga, parfois de qualité, parfois moins, le yoga semble avoir des bénéfices sur la santé, mais pas davantage que toute activité physique.

En revanche, les blessures lors de la pratique du yoga sont assez fréquentes (21)(22)  . Il est donc recommandé de pratiquer le yoga de manière encadré, de préférence par des professeurs possédant un diplôme d’éducateur sportif des Métiers de la Forme.
De même, le yoga peut être une porte d’entrée à des pratiques et des mouvements sectaires (23) .


References

1- Piton M. "Les bienfaits du yoga sur le corps", Psychologies 2016, consulté sur www.psychologies.com le 21/05/2019.
2- Banville J et Ayotte J "Le yoga. Un gain avantageux", Travail et Santé 2013 ; 29 (1) : 18-22.
3-   Zydiziak F "Bien vieillir avec le yoga", NPG 2010 ; 10 (57) : 131-135.
4-  Danhauer SC et coll. "Review of yoga therapy during cancer treatment", Support Care Cancer 2017 ; 25 (4) : 1357-1372.
5-  Cramer H et coll. "Yoga for improving health-related quality of life, mental health and cancer-related symptoms in women diagnosed with breast cancer", Cochrane Database Syst Rev 2017 : CD010802.
6-  Panebianco M et coll. "Yoga for epilepsy", Cohrane Database Syst Rev 2017 : CD001524.
7-  Lawrence M et coll. "Yoga for stroke rehabilitation”, Cochrane Database Syst Rev 2017 : CD011483.
8-  Felbel S et coll. "Yoga in addition to standard care for patients with haematological malignancies”, Cochrane Database Syst Rev 2014 : CD010146.
9-  Breedvelt JJF et coll. "The effects of meditation, yoga, and mindfulness on depression, anxiety, and stress in tertiary education students : a meta-analysis", Front Psychiatry 2019 ; 1à : 193.
10-  Wieland LS et coll. "Yoga for treating urinary incontinence in women”, Cochrane Database Syst Rev 2019 : CD012668.
11-  Yang Z et coll. "Yoga for asthma", Cochrane Database Syst Rev 2016 : CD010346.
12-  Wieland L et coll. "Yoga treatment for chronic non-specific low back pain", CochraneDatabase Syst Rev 2017 : CD0106071.
13-  Broderick J et coll. "Yoga versus standard care for schizophrenia”, Cochrane Database Syst Rev 2015 : CD010554.
14-  Broderick J et Vancampfort D "Yoga as part of a package versus standard care for schizophrenia”, Cochrane Database Syst Rev 2017 : CD012145.
15-  Cramer H et coll. "Yoga for metabolic syndrome : a systematic review and meta-analysis", Eur J Prev Cardiol 2016 ; 23 (18) : 1982-1993.
16-  Cramer H et coll. "A systematic reviex of yoga for major depressive disorder", J Affect Disord 2017 ; 213 : 70-77.
17-  Cocchiara RA et coll. "The use of yoga to manage stress and burnout in healthcar worker : a systematic review”, J Clin Med 2019 ; 8 (3) : 284.
18-  Li Y et coll. "Effects of yoga on patients with chronic nonspecific neck pain : a PRISMA systematic review and meta-analysis”, Medecine (Baltimore) 2019 : 98 (8) : e14649.
19-  Liu N et coll. "Effects of exercises on pregnant women’s quality of life : a systematic review”, Eur J Obstet Gynecol Reprod Biol 2019 ; DOI : 10.1016/j.ejogrb.2019.03.009.
20-  Bottai C “Yoga : nu soin complémentaire à l’hôpital pour les patients atteints du cancer ?", in Cancer(s) et psy(s) 2017 ; 1 (3) : 143-152.
21-  Swain TA et McGwin G "Yoga-related injuries in the united States from 2001 to 2014”, Orthop J Sports Med  2016 ; 4 (11) : 2325967116671703.
22-  Matsushita T et Oka T "A large-scale survey of adverse vent experienced in yoga classes", Biopsychosoc Med 2015 ; 9 : 9.
23-  Miviludes "Rapport annuel 2005", 175 pages : 15-17.